Ma façon de travailler

Chaque photographe a sa façon propre de travailler. Ces différences se ressentent un peu à tous les niveaux et conditionnent le temps de travail global ainsi que la qualité du livrable. Aussi, afin que vous puissiez faire votre choix en toute connaissance de cause, je vous présente ci-dessous ma façon de travailler et vous l’explique.


Quel style photographique ?

Le reportage

Je n’aime pas outre-mesure les mises en scènes (pour les reportages de mariage). S’il est vrai que le résultat obtenu est souvent qualitatif puisque de nombreux paramètres sont maîtrisés à la prise de vue, on peut reprocher à ce style de manquer de naturel, avec un effet studio. Cependant, on a rarement d’autre choix que ce style pour les photos de groupes ; je vous laisse imaginer l’exercice de photos de groupes non posées lol

Le contrepied est d’aborder le mariage comme un photojournaliste en reportage, pour raconter une histoire : celle de votre journée de mariage. Le but est de se fondre parmi les invités, telle une petite souris, et d’accumuler des instants “volés”, candides (c’est-à-dire que les sujets ne savent pas qu’ils sont photographiés).

Potentiellement moins “parfaites” visuellement, avec des gens ou des objets dans le champ, etc., les photos de reportage sont en général plus fortes en émotions car elles retranscrivent plus fidèlement la réalité de la journée, et permettent de la revivre en quelques images.

Voici l’exemple du mariage de F. & S. :

JBL_1434
JBL_1440
JBL_1581
JBL_1541
JBL_1617
JBL_1622
JBL_1623
JBL_1709
JBL_1853
JBL_1836
JBL_1945.v2JBL_1990

JBL_2197
JBL_2255

JBL_2744


Le traitement des photos

En quoi ça consiste ?

Certains photographes proposent encore une livraison des photos sans travail de traitement : fuyez-les comme la peste ! uneasy

Je m’explique : le traitement (aussi appelé “retouche” par abus de langage) de photos numériques correspond au développement de la pellicule en argentique. On corrige le contraste, l’exposition, le rendu des tons/couleurs, les hautes lumières et les tons sombres, la netteté, les aberrations chromatiques, le bruit/grain. Bref, il s’agit de l’interprétation des photos.

Un photographe de mariage qui vous propose des photos non travaillées est soit incompétent (il ne sait pas le faire et transforme cette incompétence en prétendu choix assumé), soit fainéant (le temps nécessaire au travail de traitement est proportionnel à la qualité finale souhaitée, quand on sait ce que l’on fait). Soit les deux rolleyes


Un travail individuel et localisé

Lorsque je travaille des photos de mariage, en plus du développement global, j’y apporte des ajustements locaux, précis (exemple : corriger l’exposition sur un visage mais pas sur l’ensemble de l’image). Cela implique un travail individuel et méticuleux des photos, ce qui est très chronophage mais permet d’attendre un niveau de qualité supérieur.

Par conséquent, au vu du temps passé par image, et pour éviter tout sentiment de répétition, je vous livrerai entre 200 et 300 photos en moyenne : ce n’est pas la qualité qui fait la quantité. Par ailleurs, un album de mariage contient rarement plus de 100 photos, ce n’est donc normalement pas un problème pour vous. smile


Et après le reportage ?

Les délais

Dans le cas d’un mariage complet, c’est-à-dire depuis les préparatifs tôt le matin jusqu’au bal tard dans la nuit, je mets en moyenne environ deux semaines. Ce délai peut être inférieur pour les reportages plus courts. developer


La livraison des photos

La sélection finale de vos photos est mise à disposition dans une galerie en ligne, accessible par vous et les invités de votre choix (protection par mot de passe).

password-protectedPar ailleurs, je vous livre les fichiers en HD (Haute Définition) via un lien de téléchargement et/ou par clé USB fournie par mes soins.


Albums & tirages

Ce point est à discuter ensemble : je vous propose au choix la livraison d’une centaine d’images au format 10x15cm ou moins de photos mais à un plus grand format, selon votre préférence. Si vous avez retenu l’option de l’album de mariage, je vous livre un très bel album prévu pour durer 75 ans minimum, avec une couverture rigide renforcée, des pages épaisses, les photos directement imprimées sur papier photo haute qualité, et enfin une ouverture à plat pour profiter de vos double pages et sublimer les photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *